Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC base 2014) du mois d'octobre 2020

IHPC suivant les fonctions

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois d’octobre 2020 est de 104,9 contre 104,5 un mois plus tôt, soit une hausse de 0,4%.

L’accroissement observé résulte essentiellement de l’augmentation des prix des fonctions « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+1,8%), « Biens et services divers » (+1,1%), « articles d'habillement et chaussures » (+0,6%) et « Restaurants et hôtels » (+0,5%).

Les groupes de produits dont les prix ont contribué à cette hausse sont :

  • « Légumes frais en fruits ou racine » (+42,6%), liée à la fin de la saison de la tomate fraîche locale et à la rareté de l’oignon frais sur le marché ;
  • « Poissons frais et autres produits frais de mer ou de fleuve » (+4,7%), à cause de la montée des eaux qui n’est pas favorable à la pêche ;
  • « Salons de coiffure et instituts de soins et de beauté » (+3,7%) ;
  • « Tenues scolaires » (+2,0%), liée à rentrée scolaire ;
  • « Restaurants, cafés et établissements similaires » (+1,0%), due à l’allègement des mesures barrières contre la COVID-19 qui a été favorable à la reprise des activités des restaurants et hôtels.

Cette évolution a été modérée par le repli des prix des groupes de produits :

  • « Combustibles solides » (-12,5%), due à la disponibilité du bois de chauffe ;
  • « Céréales non transformées » (-1,7%), en raison de la disponibilité progressive sur le marché, du maïs séché de la nouvelle campagne agricole ;
  • « Tubercules et plantain » (-1,0%), à cause de la saison de l’igname fraîche et du plantain ;

IHPC en glissement annuel

Par rapport à septembre 2019, la variation de l’IHPC est de +4,4%, contre +4,8% le mois précédent.

IHPC suivant les fonctions

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois d’octobre 2020 est de 104,9 contre 104,5 un mois plus tôt, soit une hausse de 0,4%.

L’accroissement observé résulte essentiellement de l’augmentation des prix des fonctions « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+1,8%), « Biens et services divers » (+1,1%), « articles d'habillement et chaussures » (+0,6%) et « Restaurants et hôtels » (+0,5%).

Les groupes de produits dont les prix ont contribué à cette hausse sont :

  • « Légumes frais en fruits ou racine » (+42,6%), liée à la fin de la saison de la tomate fraîche locale et à la rareté de l’oignon frais sur le marché ;
  • « Poissons frais et autres produits frais de mer ou de fleuve » (+4,7%), à cause de la montée des eaux qui n’est pas favorable à la pêche ;
  • « Salons de coiffure et instituts de soins et de beauté » (+3,7%) ;
  • « Tenues scolaires » (+2,0%), liée à rentrée scolaire ;
  • « Restaurants, cafés et établissements similaires » (+1,0%), due à l’allègement des mesures barrières contre la COVID-19 qui a été favorable à la reprise des activités des restaurants et hôtels.

Cette évolution a été modérée par le repli des prix des groupes de produits :

  • « Combustibles solides » (-12,5%), due à la disponibilité du bois de chauffe ;
  • « Céréales non transformées » (-1,7%), en raison de la disponibilité progressive sur le marché, du maïs séché de la nouvelle campagne agricole ;
  • « Tubercules et plantain » (-1,0%), à cause de la saison de l’igname fraîche et du plantain ;

IHPC en glissement annuel

Par rapport à septembre 2019, la variation de l’IHPC est de +4,4%, contre +4,8% le mois précédent.

Lire la suite : Publications Mensuelles Prix

Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30