IHPC suivant les fonctions

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de mars 2021 est de 103,2, contre 102,3 un mois plus tôt, soit une hausse de 0,9%.

L’évolution mensuelle à la hausse de l’indice est imputable essentiellement au renchérissement des prix des biens de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+2,6%).

Les groupes de biens et services dont les prix ont contribué à cette hausse sont :

  • « Légumes secs et oléagineux » (+26,8%), en raison de la rareté des denrées telles que le haricot et cassoulet sur le marché liée à la saisonnalité ;
  • « Légumes frais en fruits ou racine » (+16,8%), à cause de la rareté de la tomate fraîche locale et des fortes spéculations sur celles importées du Burkina Faso ;
  • « Céréales non transformées » (+4,1%), liée à l’augmentation des prix du maïs séché pour raison de saisonnalité ;
  • « Poissons frais » (+3,0%), en lien avec la spéculation sur le prix du maquereau congelé, suite aux difficultés d’approvisionnement du marché ;

L’évolution observée sur le mois a été modérée par le repli des prix des groupes de produits :

  • « Combustibles solides » (-2,0%), en raison de l’approvisionnement suffisant du marché en bois de chauffe et charbon de bois en cette période de saison sèche.

IHPC en glissement annuel

Par rapport à mars 2020, la variation de l’IHPC est de -0,5%, contre -1,1% un mois plus tôt.

Télécharger le bulletin


Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Galerie photos et vidéos