La 31ème édition de la Journée Africaine de la Statistique

Dans le cadre de la célébration de la 31ème édition de la Journée Africaine de la Statistique, l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) a organisé le mercredi 24 novembre 2021 un atelier virtuel autour du thème retenu : « Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour soutenir le développement socioculturel en Afrique ».

L’atelier qui a réuni les principaux producteurs et utilisateurs des données statistiques au Bénin, a été présidé par le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, en présence du Directeur Général de l’INStaD.

En souhaitant la bienvenue aux participants, Monsieur Laurent Mahounou HOUNSA, Directeur Général de l’INStaD a salué l’engagement personnel du Ministre d’Etat Monsieur Romuald WADAGNI pour redynamiser le Système Statistique National avant de remercier les Partenaires Techniques et Financiers pour leur accompagnement continu à l’Institut.

Pour sa part, le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances a rappelé l’importance des statistiques pour le Gouvernement du Président Patrice TALON.  « Convaincu de l’importance des statistiques de qualité dans la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques, le Gouvernement a engagé depuis 2016 plusieurs actions dont les réformes légale et réglementaire de l’appareil statistique pour améliorer la synergie des acteurs que sont les fournisseurs de données, les producteurs et utilisateurs des statistiques. La révision des statuts de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD, ex INSAE), adoptés en Conseil des Ministres le 13 octobre dernier vient raffermir son leadership et lui faciliter la mobilisation des ressources indispensables aux activités statistiques ainsi qu’à la coordination de tout le Système Statistique National. », a déclaré Monsieur Hermann TAKOU.

Plusieurs recommandations ont été formulées au terme de l’atelier. Il s’agit de :

  • Elaborer des plans d’actions ou programmes d’activités pluriannuelles d’opérationnalisation de la SNDS-3 au sein de chaque secteur, en lieu de place de Stratégies Sectorielles de Développement de la Statistique ;
  • Poursuivre l’élaboration des comptes satellites du tourisme avec l’appui technique de l’INStaD ;
  • Nouer un partenariat avec toutes les administrations publiques et parapubliques disposant de données statistiques sur les thématiques liées aux sous-secteurs du tourisme, de la culture et des arts pour systématiser la mise à disposition desdites informations ;
  • Prévoir un module de formation sur les comptes satellites sectoriels pour renforcer les capacités du personnel technique de la statistique des ministères et ;
  • Étendre l’assistance technique à toutes les structures sectorielles du Système Statistique National.

L’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société béninoise. L’INStaD publie, chaque année, plus de deux cent (200) publications et plus d’une cinquantaine de bulletin et procède à la mise à jour régulière des tableaux statistiques.

Lesdites informations sont désormais diffusées suivant un calendrier de publication bien défini qui est affiché au début de chaque année (en janvier) sur le site internet. Ce calendrier indique le titre de la publication, la date de production de l’information statistique, le domaine concerné ainsi que la date butoir pour la publication. Le Calendrier sera mis à jour régulièrement.

 

Télécharger le bulletin

Le bilan alimentaire donne une idée d'ensemble de la composition des approvisionnements alimentaires d'un pays durant une période spécifiée. Dans sa quatrième session à Washington en 1948, la conférence de la FAO a recommandé que les Gouvernements soient encouragés à élaborer leurs propres bilans alimentaires et que la FAO assiste les pays afin qu’ils s’approprient la méthodologie.  C’est à cet effet, que dans le cadre du Plan Accéléré d’Assistance Technique en Afrique de la Stratégie Mondiale, AFRISTAT a signé en novembre 2016 avec la FAO, un protocole d’accord pour apporter une assistance technique à la mise en place d’actions de renforcement des capacités dans le domaine des bases de sondage principales et d’élaboration des bilans alimentaires. Ce projet s’insère dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie mondiale pour l’amélioration des statistiques agricoles et rurales, nécessaires à la conduite des politiques de développement. Le protocole signé entre les deux institutions, couvre les deux composantes que sont le bilan alimentaire et la base de sondage principale. Le Bénin est bénéficiaire du volet bilan alimentaire. La gestion de la nourriture a toujours été une question cruciale pour le Gouvernement, car la demande et l'offre interne des aliments sont élevées. Le Gouvernement doit garantir la disponibilité de produits alimentaires tout en maintenant la croissance régulière de la production nationale.

Ce projet, a permis aux statisticiens du Bénin, particulièrement ceux de l’INStaD et du MAEP de s’approprier la nouvelle méthodologie de la FAO pour l’élaboration des bilans alimentaires. L’autre avantage du projet est, qu’à travers l’encadrement et l’assistance technique de AFRISTAT, le Bénin est parvenu à élaborer ses bilans alimentaires de 2015, 2016, 2017 et 2018 selon l’approche de la FAO.

Ainsi, dans le moyen terme, l’élaboration des bilans alimentaires pour le Bénin permettra de satisfaire aux recommandations de la FAO et contribuera, dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD), au calcul de la prévalence de la sous-alimentation et de l’indice mondiale de pertes alimentaires. Ces deux indicateurs sont liés respectivement aux cibles 2.1 de l’Objectif 2 : « D’ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, aient accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante » et 12.3 de l’Objectif 12 : « D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte ».

 

 

Télécharger le bulletin

 Evaluées à 144,8 milliards de FCFA, contre 161,2 millards de FCFA un trimestre plus tôt, les exportations de marchandises du Bénin ont connu un repli de 10,2% au cours du troisième trimestre 2021.

Au troisième trimestre 2021, les principaux produits vendus à l’extérieur origine de la baisse des exportations sont : les « fruits à coque comestibles (à l'exclusion des fruits oléagineux), frais ou secs, même sans leur coque ou décortiqués » (-11,1 points de pourcentage) et les « tourteaux et autres résidus solides (à l'exception des drêches), même broyés ou agglomérés sous forme de pellets, de l'extraction de graisses ou huiles de graines oléagineuses, de fruits oléagineux ou de germes de céréales » (-2,8 points de pourcentage).

Comparativement au troisième trimestre 2020, on note une hausse de 25,5% de la valeur totale des exportations. Les ventes de biens locaux à l'extérieur s'élevaient, en effet, à 115,4 milliards de FCFA au troisième trimestre 2020. Le « coton (à l'exclusion des linters), non cardé ni peigné » (19,6 points de pourcentage), les « graines et fruits oléagineux, n.d.a. » (3,5 points de pourcentage), les « huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux…» (1,6 point de pourcentage) et l’ « huile de coton et ses fractions » (1,0 point de pourcentage) sont les principaux produits vendus à l’extérieur ayant contribué à la hausse des exportations.

Les importations de marchandises sont en baisse par rapport au trimestre précédent. En effet, au troisième trimestre 2021, elles sont évaluées à 428,3 milliards de FCFA, contre 434,5 milliards de FCFA un trimestre plus tôt, soit une baisse de 1,4%.

Les principaux biens acquis à l’extérieur ayant contribué à la baisse des importations du trimestre sous revue sont : les « huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux… »      (-6,8 points de pourcentage), les « poissons congelés (à l'exception des filets de poisson et du poisson haché) » (-1,8 point de pourcentage) et les « hétérosides ; glandes et autres organes et leurs extraits ; sérums, vaccins et produits similaires » (-1,0 point de pourcentage).

En glissement annuel, les acquisitions de biens ont augmenté de 11,9%. La valeur des achats à l’extérieur était, en effet, de 382,8 milliards de FCFA au troisième trimestre 2020. Cette hausse est expliquée par un accroissement des importations du « riz semi-blanchi, même poli, glacé, étuvé ou converti (y compris le riz en brisures) » (+8,9 points de pourcentage), les « viandes et abats comestibles, frais, réfrigérés ou congelés, des volailles du sous-groupe 001.4 » (+2,1 points de pourcentage) , le « fil machine en fer ou en acier » (+1,6 point de pourcentage), les « autres houlles, même pulvérisées » (+1,5 point de pourcentage) et les « ciments hydrauliques (y compris les ciments non pulvérisés dits  clinkers ), même colorés » (+1,4 point de pourcentage).

 

Télécharger le bulletin          Télécharger l'annexe

L’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) a le plaisir de mettre à la disposition des utilisateurs, le Bulletin mensuel des Immatriculations d’entreprises au Bénin. Ce document présente chaque mois l’ensemble des entreprises formelles créées sur le territoire national ainsi que leurs caractéristiques. Il vise à apprécier la dynamique de la création d’entreprises au niveau national. Les données sont collectées mensuellement auprès de la Direction Générale des Impôts. Les bulletins de chaque mois de janvier à août n’ont pas pu être produits du fait des problèmes techniques enregistrés par la DGI dans la gestion de l’application qui permet de compiler les données sur les immatriculations. Ce numéro qui est qualifié « d’édition spéciale », présente la synthèse des immatriculations sur la période de janvier à septembre 2021.

 

Télécharger le bulletin

 

 

L’INStaD a le plaisir de mettre à la disposition des utilisateurs, le Bulletin trimestriel de l’Indice des Prix des Produits Agricoles à la Production du troisième trimestre de l'année 2021.

. L’indice a pour population de référence l’ensemble des marchés dits primaires qui correspondent aux marchés situés très proches des lieux de production et sur lesquels les prix des produits sont collectés mensuellement par l’ex ONASA. Ces produits vivriers sont regroupés en 4 grands groupes à savoir les céréales, les tubercules, les légumineuses et les légumes.

Au total 16 produits vivriers sont suivis. L’année de base de calcul est l’année 2009 et les pondérations de l’indice ont été déterminées à partir des quantités produites en 2009. L’indice calculé est de type Laspeyres.

Télécharger le bulletin

 

 

     Le deuxième trimestre 2021 a été marqué par une hausse des prix à la production industrielle de 0.7% par rapport à un an plus tôt. Cette évolution reflète les hausses de prix de production observées dans l’énergie (+1.4%) et dans les industries manufacturières (+0,7%) notamment avec les prix des industries métalliques en hausse de 13,6%.

 

Télécharger le bulletin

 

 

     L’activité industrielle au deuxième trimestre 2021 est en hausse notable (+20,1%) par rapport à la même période de 2020. Pour rappel, le deuxième trimestre 2020 a été marqué par la pandémie de la COVID-19 qui a nécessité des mesures restrictives, notamment avec l’instauration d’un cordon sanitaire pour limiter la propagation du virus. La forte hausse observée est en lien avec les bonnes performances notées, en glissement annuel, dans la fabrication de boissons (+59,5%), la fabrication de matériaux minéraux (+22,8%) et dans la métallurgie (+27,4%).

Télécharger le bulletin

 

 

Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Galerie photos et vidéos